Rechercher

Un chien, ça parle plus qu'on ne le pense!


Il serait facile de croire que, tout comme nous, les chiens communiquent principalement de façon vocale. Pourtant, les jappements, grognements et autres sons produits par nos toutous ne forment qu’une infime partie de leur vocabulaire. En effet, les chiens communiquent entre eux, et avec nous, surtout grâce à leur langage corporel, qu’on appelle communément les signaux d’apaisement.

Que sont les signaux d’apaisement ?

On définit les signaux d’apaisement comme étant des postures corporelles, des mouvements et des mimiques que le chien utilise pour se calmer ou pour calmer les autres chiens autant que les humains s’il les sent stressés. Il peut aussi vouloir démontrer que ses intentions sont pacifiques, ou exprimer son malaise devant une situation particulière.

Pourquoi apprendre à parler « chien » ?

Les non-initiés croient souvent qu’un chien a mordu sans avertissement. Pourtant, ce chien a fort probablement produit des signaux pour communiquer son inconfort, son stress ou sa peur. Il a peut-être commencé par figer, il a ensuite détourné la tête, arrondi son dos et mis sa queue entre ses pattes, abaissé ses oreilles, léché son museau à répétition… Tous ces signaux auront été précurseurs de la morsure. Et celle-ci aurait pu être évitée, si on avait compris et respecté ce que le chien tentait d’exprimer.

En plus d’éviter les incidents malheureux, comprendre le langage canin aide à développer une relation harmonieuse avec son chien. Il apprendra ainsi qu’il peut toujours faire confiance à son humain, si celui-ci reconnait son malaise et fait cesser ou l’éloigne de la situation problématique. Le chien qui se sait « écouté » sera donc moins anxieux, et pourrait être plus ouvert à affronter de nouvelles expériences qui autrement lui causeraient du stress.

Les postures et signaux les plus courants

Bien que l’on puisse dénombrer plus d’une trentaine de différents signaux et postures, certains sont plus courants et facilement observables chez une grande majorité de chiens. En voici quelques-uns :

Les postures :

La posture détendue : Un chien détendu adoptera une posture où tout son corps est relax, mou et lousse, du museau au bout de la queue. Il peut avoir la gueule entrouverte, tel un sourire de béatitude.

La posture alerte : Le chien en posture alerte semble être figé. Les oreilles sont redressées, la queue se soulève et s’immobilise, le regard devient plus intense. Certains chiens lèveront aussi une patte avant.

La posture de jeu : Lorsqu’il veut jouer, le chien adoptera la posture qu’on appelle « l’appel au jeu ». Les coudes au sol et les fesses en l’air, comme s’il faisait la révérence, le chien indique clairement ses intentions pacifiques, son envie de jouer.

La posture de peur : Le chien craintif, comme s’il tentait de se faire plus petit ou invisible, s’accroupira en arrondissant le dos, mettra sa queue entre ses pattes arrière. Ses oreilles se colleront à sa tête et il détournera le regard. Attention, le chien très craintif, qui se sent acculé au pied du mur, présentera aussi certaines postures associées à la posture dite agressive.

La posture menaçante : Le chien est hautement mal à l’aise et nous fait signe que l’on doit arrêter de s’avancer vers lui. Tout son corps sera dirigé vers ce qu’il perçoit comme une menace et il tentera d’avoir l’air plus grand, plus imposant. Son poil se redressera, et il montrera les dents. Sa gueule sera ouverte, prenant la forme d’un C aux commissures. La queue sera bien haute et rigide. Il peut grogner ou japper fortement.

Les signaux d’apaisement :

Le bâillement : Signal facilement observable, le bâillement sera utilisé par le chien inquiet, inconfortable devant une situation donnée. Il peut l’utiliser pour se calmer, ou calmer son humain ou un autre animal. Fait intéressant, vous pouvez utiliser ce signal vous-même, pour aider votre chien à se calmer.

Le léchage des babines : Parfois à peine perceptible, le léchage des babines ou de la truffe est, encore une fois, une façon d’exprimer son stress. Vous remarquerez ce comportement lorsque vous le prendrez en photo, quand vous lui ferez un câlin, et dans toute autre situation où il se sent mal à l’aise.

Détournement de la tête : Ce signal sera utilisé pour éviter une confrontation et pour signifier que ses intentions sont pacifiques. On voit souvent les chiens détourner la tête ou le corps entier lors de leurs interactions avec leurs congénères. Vous-même pourrez utiliser ce signal pour calmer un chien qui semble nerveux ou agressif.

Les « yeux de baleine » : « Yeux de baleine » est une expression utilisée pour décrire le langage corporel d’un chien lorsque le blanc de ses yeux est clairement visible. Le chien stressé ou craintif détournera légèrement la tête, mais ses yeux resteront fixés sur quelque chose ou quelqu’un. Le blanc de ses yeux apparaîtra en forme de demi-lune, généralement sur le côté interne ou externe de l’œil, mais parfois tout autour.

Le clignement des yeux : Le clignement des yeux est une autre façon que le chien utilisera pour calmer son humain ou ses congénères. Ses yeux se font tout doux, plus petits et le chien clignera lentement ses paupières. Tentez l’expérience en clignant doucement vos yeux lors de votre prochaine interaction avec un chien, vous le verrez probablement faire la même chose en retour.

Les principaux signaux d'apaisement du chien, dessin de Lily Chin, traduction Nancy Tucker

Votre chien grogne ? Remerciez-le !

Le grognement est un avertissement clair que le chien nous envoie lorsqu’il est très inconfortable. Il nous dit ainsi que l’on doit arrêter immédiatement ce que l’on est en train de faire.

Malheureusement, le grognement est trop souvent considéré comme un comportement indésirable et est puni. Pourtant, le chien ne fait que s’exprimer et vous avertit que si vous ne le respectez pas, il passera à l’offensive. En effet, un chien qui aura appris à ne plus grogner pourrait ne plus avertir avant de mordre !

Il est important de comprendre qu’un chien qui grogne n’est pas un « méchant chien », mais plutôt, qu’il nous rend service en nous avertissant. Alors, la prochaine fois que votre chien grognera, arrêtez-vous, remerciez-le et voyez comment vous pourriez l’aider à surmonter son émotion. Au besoin, contactez un éducateur canin qui n’utilise pas de méthodes aversives afin de vous aider à gérer les situations qui rendent votre chien inconfortable. Vous n’en verrez que votre relation devenir plus harmonieuse !

Vous en voulez encore?

Pour en apprendre davantage, regardez cette vidéo sur le langage canin produite par l'École l'Art Au Poil, spécialisée dans la formation en toilettage comportemental.

Et celle-ci également :

Crédit des illustrations : toutes les illustrations sont de Lili Chin, tous droits réservés. Reproduits avec la permission de l'auteur. www.DoggieDrawings.net

Références :

  • Turid Rugaas, On Talking Terms With Dogs : Calming Signals. 2005.

  • Joël Dehasse, Odile Jacob, Tout sur la psychologie du chien, 2009.

#Chien #Toilettagecomportemental #Comportement #Langagecanin #Signauxdapaisement #Renforcementpositif #Toilettage

604 vues

© 2020 Un Bain de folie, tous droits réservés.

Logo Un bain de folie
  • Instagram
  • Facebook Social Icon